La montée en puissance du Cloud a fait naître plusieurs spécialisations métier que ce soit en Data-Center, en Cloud Public, Edge, etc… ce qui a un impact sur l’agilité des organisations avec la séparation des équipes afin de maintenir chacun son périmètre d’action. Il est compliqué de pouvoir les unifier surtout pour une organisation implantée dans des régions différentes.

Une application moderne est composée de multiples services distribués (Microservice) qui peuvent être implémentés sur différentes plateformes: certains services sur le Cloud public AWS, d’autres en On-Premise par exemple, afin d’offrir une expérience utilisateur unique et optimum. Il est difficile de pourvoir les maintenir pour une organisation fonctionnant en mode silo et ce, pour la diversités des outils de déploiement et les règles de sécurité Data-center et Cloud public qui ne sont pas forcément les mêmes. Un vrai casse tête pour le RSSI.

VMware Cloud Foundation a d’ores et déjà fourni une plateforme de virtualisation et de monétisation. Le projet Pacifique a permis aujourd’hui d’étendre cette plateforme directement au développeurs par divers services tel que Tanzu Runtime Services, Hybrid Infrastructure Services .

VMware Cloud Foundation permet d’offrir un ensemble de services managés similaires au Opérateur Cloud (AWS, Azure) d’un point vue développeur, disponible partout, là où VCF est disponible. Permettre d’avoir accès au Cluster Kubernetes depuis des interfaces APIs. Les services de stockage, réseau, vSphere Pod (qui permet l’exécution des Pods Kubernetes nativement depuis l’hyperviseur) permet l’amélioration de la performance et de la sécurité.

VMware tente de résoudre les problèmes avec Kubernetes, dont fait face les métiers et les développeurs à mettre en place leurs applications, en diversifiant son portfolio à travers des aquisitions tel que Pivotal et Bitnami, qui semble être pertninent pour aider les développeurs.

La consolidation des serveurs matériels sur des infrastructures virtuelles a permis de résoudre plusieurs problèmes d’administration, de réduction de coût, etc… Mais aujourd’hui, les composants d’une application sont répartis sur plusieurs VMs et l’objectif est de pouvoir consolider ces applications distribuées vers un Cloud distribué.

Les plus grandes nouveautés de vSphere 7 sont les name spaces. Les name spaces permettent de découper l’environnement vSphere en enveloppes de ressources logique. Au lieu de gérer 1000 VMs depuis le vCenter, il est possible de gérer 10 ou 20 name spaces, ce qui facilitera les tâches d’administration par les Ops et ainsi répondre facilement aux besoins des développeurs.

Démonstration: vSphere Kubernetes

A propos de l’auteur Karim Sabbagh

Karim Sabbagh lives in Paris. After his study in Information Technologies in Tunisia, he started in the IT business in an American multinational enterprise information technology company. After more than 2 years, he moved to Qatar to join a Kuwaiti company as System Engineer to work in different fields and areas with different technologies, most of them DellEMC, VMware and Citrix Since then he gained more than 5 years of IT experience. Karim is with Metanext, a French company since 2019 where he now works as a Cloud and Virtualization Consultant. He is a specialist on infrastructures, and has much knowledge of business processes, systems management processes and integration issues. Karim follows trends and developments in his field closely. He is ITIL, DellEMC Cloud Architect Expert, DellEMC Midrange Storage Specialist, VMware VCP-DCV, HPE SDN, Nutanix Platform Professional and VxRail Specialist Certified.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.